Sorties

Edito Décembre 2017

Dernier mois de l'année ! Et les cadeaux de Noël qui approchent à grands pas: avez-vous trouvé le roman ou le film à mettre sous le sapin? Rendez-vous en PAL et PAV 2017 pour un flashback de l'année écoulée, et prendre des idées. Les résolutions pointent le bout du museau: continuons à lire et aller au cinéma, qu'en pensez-vous?

jeudi 31 mars 2016

"Le soupirant" de Charlotte Link

Depuis qu'une inconnue est morte à ses pieds après s'être défenestrée, Leona reste traumatisée. Hantée par ce drame, elle se lie d'amitié avec Robert, le frère de la victime. C'est dans ces circonstances que Wolfgang, son mari, choisit de la quitter. Profondément déprimée, Leona succombe peu à peu au charme du ténébreux Robert. Mais que sait-elle, au juste, de celui que Wolfgang surnomme ironiquement son "soupirant"?


Robert a tout pour plaire, en premier lieu: il prépare à manger, fait des courses, participe au ménage... Il propose une semaine de vacances à Leona du côté du Lac Majeur, en Suisse. Sauf que des discussions, avec des personnes ayant fréquenté Robert, viennent mettre la puce à l'oreille de Leona: une ex a été retrouvée noyée, Robert se montre d'une possessivité excessive, elle a même cru à un moment qu'il allait la tuer ! Leona choisit alors de mettre fin à leur relation, Wolfgang va alors se rapprocher de Leona: Paul a été agressé chez elle, une des chattes a été empoisonnée... 

Charlotte Link livre ici une histoire de pervers narcissique en bonne et due forme: Robert ne se fait pas quitter mais il quitte, il a trouvé en Leona la femme de sa vie donc Leona restera à ses côtés peu importe qu'elle ne veuille pas... Pourquoi Robert se comporte ainsi? Il n'y a que des hypothèses: une relation particulière avec sa soeur, cette dernière s'est mariée, et Robert l'a très mal vécu. En effet, Robert a été responsable de sa soeur après que la mère soit morte et que le père ait été suspecté d'avoir commis le meurtre.

Ma note: 4.75/5 Charlotte Link aborde un sujet que l'on peut connaître de près ou de loin: le pervers narcissique. Cette personne, qui nous emmène dans une spirale, sans vraiment que l'on s'en rende compte. Sauf que Leona réussi à partir à temps, sauf que Robert n'a pas l'intention de la laisser filer comme ça. C'est le comble du pervers narcissique: persuadé que sans lui on n'est rien, et lorsqu'il a la certitude d'avoir trouvé la femme idéale, il va jusqu'au bout de son plan. Des petits cailloux font penser que Robert n'est pas bien loin (le chat, l'agression de Paul...) mais rien ne peut vraiment le prouver puisqu'il est introuvable: on se dit que Léona psychote. Ou pas. Une ambiance dont les éléments se croisent et sèment le doute: qui est vraiment Robert?

Breaking Bad, saison 5

Casting: Bryan Cranston, Aaron Paul, Anna Gunn, Dean Norris, Betsy Brandt, RJ Mitte, Bob Odenkirk, Jonathan Banks

A la mort de Gus Fring, la transformation de père de famille tranquille à nabab de la drogue est presque terminée pour Walt. En partenariat avec Jesse et Mike, Walt fait fortune mais ses plans sont contrariés par son beau-frère, Hank.


Le cartel a été éliminé, Gus a été remercié. Quel souffle à donner? Heisenberg, ou Walt si vous préférez, a le champs libre pour mener son empire de meth bleue. Mike rejoint le binôme Walt et Jesse, sauf que Walt n'apprécie guère les méthodes de Mike... Qui finit par la jouer à la façon Walt. Surtout après la menace d'un groupe voulant récupérer les plate-bandes.


Hank tente toujours de mettre la main sur la tête du réseau de méth bleue. Skyler se sent menacée par Walt, bien qu'il n'ait pas porté la main sur elle. Les enfants passent quelques jours chez Oncle Hank et Tata Marie: Walter Jr pose des questions et se met au chantage. Saul Goodman commence à perdre les pédales.


Il y a beaucoup moins de temps passé dans le labo à cuisiner: c'était le temps de Gus où il fallait enchaîner les kilos de méth. Là, un nouveau monde est à construire. On parle business: Walt, Jesse, Mike doivent prendre en main tous les aspects de l'affaire. Tentative de mettre les choses à plat: il est question de se mettre à la retraite, pour de bon, et la sincérité semble y être, contrairement aux évocations précédentes.


Une cinquième saison où de nouvelles perspectives se montent: le visage des trafiquants, des partenaires changent. Mike voit son rôle changer, les négociations au détriment de la production, la tournure de vie de famille... Seul reste l'enquête de Hank, qui soit dit en passant à tout de même été promus: il continue de pédaler dans la semoule, mais se remet de son attaque.


Les personnes qui devaient être fiables? Commencent à tomber. Les négociations pour acheter le silence? Bancale, pour certains individus. En qui peut-on avoir confiance? Skyler souhaite que le cancer de Walt revienne, le fiston se rebelle. Même Mike finit par se montrer ingrat.


vendredi 25 mars 2016

"Le labyrinthe 2 la terre brûlée (Maze runner: the scorch trials)" de Wes Bell

Casting: Dylan O'Brien, Ki Hong Lee, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sansgter, Rosa Salazar, Giancarlo Esposito, Aidan Gillen, Barry Pepper

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
 
Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

Un enfant qui se fait porter par une femme, sans doute sa mère: Thomas s'entend dire qu'il doit être fort, que tout va bien se passer, qu'elle l'aime... Et il se fait embarquer par des hommes. Et Thomas est dans la cage qui le remonte au Bloc. Il ouvre les yeux, il est dans un camion, on lui hurle de se bouger: il y a une attaque de fondus ! Janson prend Thomas à part, dans ce qui ressemble à une salle d'interrogatoire pour savoir dans quel camps il est et quels sont les souvenirs dont il dispose. Une cafétéria où des "collègues" sont appelés, pour partir loin.

La nuit qui suit l'arrivée du groupe, Thomas se fait emmener dans les conduits d'aération par Aide et découvre une sorte de cryogénisation. Et personne ne revient de cette boîte. Deuxième jour, dans la grande salle, où des gens se font encore appeler. Thomas va créer une embrouille pour essayer d'arracher quelques informations, mais visiblement ça ne fonctionne pas comme ça en dehors du Labyrinthe et du Bloc. Le groupe se retrouve en quarantaine.


Mais Aide et Thomas s'échappent un moment, par les conduits d’aérations. Et là, surprises: Dr Paige est vivante, et des corps sont suspendus connectés à des tubes, il est question de découvrir un Bras Droit et de gens encore actifs, Dr Paige ne tolérera pas encore d'autres pertes...


Ils vont s'échapper, et découvrir un monde ravagé. C'est aussi la rencontre avec les infectés de la Braise ceux qu'on appelle les Fondus, et Winston va se retrouvé contaminé à a son tour. Sans oublier les éléments naturels extrêmes: des tornades et éclairs violents, une chaleur importante, un soleil jamais caché par des nuages. Ils vont rencontrer Jorge, le leader d'un groupe qui vit, organisé, dans un des décombres.


Les Fondus sont particulièrement flippants. La transformation de Winston va être très rapide. Le WICKED ne lâche pas l'affaire aussi facilement: Jason se lance à la poursuite du groupe en hélicoptère. Tandis que le groupe évolue, grâce à des survivants qui semblent sains.


Ma note: 4/5 une aventure aussi périlleuse que le Labyrinthe, un cran au dessus car les menaces peuvent venir de toutes part: les Fondus, le WICKED, l'un du groupe peut être contaminé... Et pourtant un cran légèrement en dessous, malgré des effets spéciaux bien réussis pour les Fondus et les décors. Pourquoi? Certes, la quête, l'envie de toujours en savoir plus est bien mené: les rencontres, l'évolution des relations... La terre brûlée est plus dangereuse que le Labyrinthe. Mais... Mais quoi alors?

 
Le WICKED n'a pas l'air aussi perspicace que ça au final. La menace de la Braise n'est pas plus présente que ça. La survie se limite à en savoir plus, certes découvrir un antidote auprès d'un groupuscule et dont une femme qui a bossé pour le WICKED, mais juste savoir d'où on vient. Peut-être pour savoir où aller, certes, une théorie que l'on entend souvent (si tu ne sais pas où tu vas, regardes d'où tu viens).
Dans le livre, il est question d'un piège: ils se sont retrouvés dans un bâtiment, où ils ont été emmurés. Un homme leur adresse un message vie un hologramme, ils doivent rejoindre un refuge. Rien de tout ça n'est représenté. Ces éléments qui ont fait la base de la traversée de la Terre Brûlée, a été transformé en échappatoire de bâtiment scientifique.


A voir: pour la continuité de la franchise, pour comparer le livre avec le film, pour retrouver Aidan Gillen dans un autre rôle que Littlfinger (Game of Thrones) et Giancarlo Esposito (Breaking Bad)

A zapper: si déjà le premier opus vous a semblé tiré par les cheveux avec ces histoires de murs qui changent selon un code et autres créatures



jeudi 24 mars 2016

"La fille du train" de Paula Hawkins

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel rend le train deux fois par jour: le 8h04 le matin, le 17h56 le soir. Chaque jour, elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu'elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. U couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il la trompe, avant qu'il la quitte. Rien d'exceptionnel, non, juste un couple qui s'aime. Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il? Jess tromperait-elle son mari? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d'en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...


Rachel n'est pas vraiment la personne que l'on prendrait au sérieux: elle a un problème avec la boisson, a dû mal à couper les ponts avec son ex mari Tom (elle a même gardé le nom de l'ex conjoint !), et erre dans le quartier où Rachel et monsieur ont habité quitte à harceler Tom et sa nouvelle femme Anna (sachant que Tom et Anna ont un enfant de quelques mois).
Lorsque nous prenons les transports en commun, quels qu'ils soient, nous pouvons parfois nous laisser aller à imaginer ce qui se passe à l'autre bout du wagon ou de l'autre côté de la vitre: les personnes qui passent sur le quai d'un pas plus ou moins pressé, des écouteurs fixés dans les oreilles, une personne captivée par un livre... Et les maisons qui passent. Rachel observe toujours le même spot, au même arrêt, car elle prend toujours les mêmes trains aux mêmes heures. Et pourtant, elle a été virée de son job pour être ivre lors d'un déjeuner d'affaire...
Pourquoi continuer de prendre le train de 8h04 et celui de 17h56? Un besoin de continuer de vivre même si beaucoup de choses sont venues la blesser: elle continue la routine, et pourtant elle boit et harcèle et a des trous de mémoire... Elle est en colocation, il ne manquerait plus que la colocataire, qui subit déjà les histoires de boissons, doit en plus gérer une chômeuse? Les trajets en train semblent être des opportunités. Mais ce drame va être en quelque sorte son Graal: Rachel va tenter d'aider l'enquête car elle a été aux premières loges d'un adultère... Mais cet homme, avec qui a été Jess, s'agit-il vraiment du bon coupable?

Ma note: 5/5 Paula Hawkins dresse ici un tableau de la vie quotidienne (celle des personnes prenant régulièrement les transports pour le travail et peuvent avoir leurs propres drames), qui se retrouvent plongés dans le drame d'une famille qu'ils ne faisaient que regarder de loin. Rachel va pouvoir faire la paix avec son passé, faire table rase du présent et pouvoir faire face au futur.

"Le labyrinthe (the maze runner)" de Was Bal

Casting: Dylan O'Brian, Aml  Amees, Will Poulter, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Ki Hong Lee, Jacob Latimore, Blake Cooper

Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper. 


Le film commence directement dans le vif du sujet. Un jeune homme est dans une cage, une sorte de monte charge, il semble être avec des cages. Des portes s'ouvrent, un attroupement se forme, il est éblouis quelques secondes. Et le voilà à faire le tour du Bloc, et il est bien sûr intrigué par le Labyrinthe, depuis combien de temps le groupe essaye de partir...


Au coin du feu, Newt explique à Thomas le principe du Labyrinthe. Seuls les coureurs savent ce qu'il y a derrière et entre les murs. Murs qui changent chaque nuit, les bruits le confirment. Les coureurs répertorient chaque jour ce qui est trouvé, les dispositions des murs. Un jour, le binôme Minho et Alby va être en approche à la limite de la fermeture des portes, sauf qu'il est impossible qu'ils arrivent de l'autre côté auprès du groupe... Thomas tente le tout pour le tout et passe de l'autre côté... Le bruit de l'ouverture de la Boîte va interrompre le débat sur le sort de Thomas et la livraison d'une femme qui a un papier dans la main "Elle est la dernière". Et en plus elle se réveille et dit "Thomas" en regardant ledit Thomas. Elle, Teresa.


Thomas va non seulement réussir à se souvenir de son prénom, mais il va risquer sa vie pour sauver 2 coureurs ! Et les découvertes de Thomas vont être édifiantes: non seulement il va constater les mouvements des murs, mais il va faire la connaissance des Griffeurs... Lui qui posait beaucoup de questions, le voilà repus de réponses. Et de certitudes: il veut devenir un coureur. Sans oublier la femme, qui reconnaît Thomas (et que ce dernier ne reconnaît pas), qui met du temps à se rétablir.


Minho explique à Thomas que le labyrinthe répond à un schéma précis: chaque jour, une zone de 1 à 8 est accessible. Lors de leur course quotidienne, ils finissent par trouver une sortie possible, dans une zone qu Minho ne connait pas. Et le soir même, Alby affirme connaître Thomas et se souvenir de tout: "ils ne nous laisseront pas partir". Et les portes ne se ferment pas, laissant libre court à l'arrivée de Griffeurs... Et finalement la sortie, et la découverte du pourquoi du Labyrinthe: la planète ravagée suite à des éruptions solaires et l'apparition du virus appelé La Braise.


Une adaptation qui reste assez fidèle au livre. Thomas, perdu, cherchant à comprendre, s'insinuant dans le Labyrinthe pour le binôme de coureur, la femme... Le rythme reste tout aussi captivant, les bruitages sont excellents. Les griffeurs sont assez flippants, plutôt réussis question tas de ferrailles ambulants. Les évènements s'enchaînent de façon logique, avec un très bon rythme: comme le livre.


Ma note: 4.75/5 un huit clos très prenant: des individus présents depuis trois ans avec des arrivées chaque mois depuis, Thomas va changer la donne, Teresa va sceller le destin du Bloc en étant la dernière à arriver et sans livraison de nourriture. Tout s'enchaîne avec un rythme élevé, une musique au diapason de l'action. Une adaptation très proche du roman.


A voir: si vous avez lu le livre voire la saga littéraire entière, même si vous n'avez rien lu de la saga Le Labyrinthe vous serez captivés

A zappez: si la saga littéraire vous a semblé pas terrible, si vous n'avez pas lu la saga mais que vous n'êtes pas curieux de voir la planète en quête de survie grâce à un groupe de gens enfermés dans un Labyrinthe


mercredi 23 mars 2016

Breaking Bad, saison 4

Casting: Bryan Cranston, Aaron Paul, Anna Gunn, Dean Norris, Giancarlo Esposito, Betsy Brandt, RJ Mitte, Bob Odenkirk, Jonathan Banks

Alors que son jeune complice Jesse prend ses distances, Walt doit affronter son ex-femme Skyler, son beau-frère agent des stups Hank et un nabab impitoyable à la tête d'un cartel. Jesse va devoir faire face au cartel au Mexique, seul, alors que jusque là Walt a toujours assuré la production et la formule. C'est aussi l'enquête des stups qui resserre son étau.


Jesse se fait recruter par le tueur à gage Mike, pour récupérer de l'argent dans des planques. Ce qui agace passablement Walt: pourquoi Jesse, lui qui est un ancien défoncé, et qui est surtout capable de faire la fête en buvant plus qu'autre chose? Pourquoi Jesse alors que Walt gère depuis le début la production de méth bleue?


En parallèle, Gus, qui officiellement bosse au restauration rapide Los Pollos Hermanos, et qui emploie Jesse et Walt pour le trafic de méth, fait face aussi à ses problèmes. Le cartel se réveille ! Et il a la brigade des stups aux fesse: le beau-frère, qui s'est fait tiré dessus mais qui se rétablit de façon fulgurante, a déniché une photo satellite de la laverie où la méth se prépare.


Le système s'effrite. Gus et Walt essayent de garder la main sur ce qui peut être tenu. Sauf que l'étau se resserre dangereusement. Surtout que Gus ira jusqu'à demander à Jesse s'il est capable de préparer la méth sans Walt... Plutôt suspicieux... Même Skyler n'arrive plus trop bien à gérer: Mr Beneke le PDG de l'entreprise où elle travaillait est en contrôle fiscal (Beneke fera d'ailleurs appel aux services de Saul Goodman), elle gère la station de lavage où travaillait Walt (couverture pour le blanchiment d'argent).


Cette quatrième saison donne un tournant définitif ! Le binôme Walt et Jesse commence à être bancal, le passé rattrape Gus et le cartel méxicain. Même la combine que Skyler tente de faire avaler, soit disant l'addiction au jeu de Walt pour expliquer les gains phénoménaux et la possibilité de couvrir les frais de soins de Hank, ne tient plus vraiment la route. Jesse et Walt en arriveront même aux mains ! Une saison sur fond de règlement de comptes.


Quelques flashbacks donnent un très bon aperçu des bases. Comment étaient Walt et Skyler à leurs débuts: le spectateur en arrive à se demander comment ils ont fait pour en arriver là. Au début de Los Pollos Hermanos, comment les choses se déroulaient pour Gus: son intrigue auprès du cartel mexicain, les réponses aux questions de Hank sur son passé (l'homme fantôme avant 1986-1989). Les trois derniers épisodes s'enchaînent avec beaucoup de rythme: le temps est compté !


Cette saison dézingue tout le monde. Un jeu d'échec est en place: Gus remplace le chef de cartel, Jesse est en passe de remplacer Walt, Hank est à deux doigts de faire sauter le cartel, Walt est sur le point d'être éradiqué tout court... En fait, à part Walter Jr, personne n'est épargné. Il est vrai qu'à un moment, il faut qu'un groupe dégage son épingle du jeu: le chat et la souri, un temps. Cette quatrième saison montre que même Gus n'est pas à l'abri du cartel même s'il l'a été pendant de nombreuses années, l'engagement de Walt est à double tranchant (soit ça passe soit ça casse), Skyler a mie le doigt dans l'engrenage. Qui sera le suivant?


lundi 21 mars 2016

"Divergente 3: au-delà du mur" de Robert Schwentke

Casting: Theo James, Shailene Woodley, Miles Teller, Jeff Daniels, Ansel Elgort, Zoe Kravitz, Maggie Q, Ray Stevenson

Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu'ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu'ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d'éclater... 


Deux groupes se distinguent désormais: ceux qui suivent Evelyn et ceux qui sont des partisans de Johanna. La vie s'organise comme possible dans ce qui était anciennement la ville de Factions: Chicago. Evelyn tente de faire pression sur Quatre pour qu'il n'aille pas de l'autre côté du mur, c'est aussi des exécutions d'anciens partisans de Jeanine avec un pseudo procès (mené par l'ancien leader des Sincères). Voici le topo du démarrage de ce troisième opus.


Tris et Quatre parviennent à fausser compagnie au groupe, en embarquant le frangin Caleb (bien qu'il ait conspiré contre la frangine Tris), Christina (c'est la pote de promo après tout), et la tatoueuse Tori (qui a averti Tris sur les divergents). Sauf que Tori va se faire descendre alors que les évadés atteignent tout juste le haut de la clôture. Ça bastonne au pied du mur, mais n'empêchera pas Tirs, Quatre, Caleb et Christina de passer de l'autre côté et de se faire cueillir par des représentants du Centre de Bien-Être Génétique.


Matthew va servir d'intermédiaire entre Tris et David (le PDG): en gros il sert à annoncer que Tris est attendue dans le bureau de David. Ce qui va agacer Quatre. Et ce n'est qu'un des autres éléments perturbateurs. En effet, Quatre va partir en mission, et découvrir que des enfants de sept à quinze ans (grosso modo) sont enlevés à leurs parents pour être élevés dans le QG, mais aussi que leurs mémoires sont effacées... Quatre va avoir des doutes sur l'intégrité de David: l'accès aux images de surveillance de Chicago (grâce à Peter et Caleb)...


Cet opus est non sans rappeler la saga Harry Potter: Tris est qualifiée de Pur de par sa génétique, elle est la solution à l'avenir, tandis que les autres ont certes de bons résultats génétiques mais restent imparfaits. Sujet de dispute entre Tris et Quatre d'ailleurs: pourquoi a-t-elle caché cette information?

Le film se joue sur 2 plans: d'un côté l'Institut et de l'autre Chicago. Quatre veut croire en l'institut tandis que Quatre se méfie de tout sauf du groupe survivant. Au final? La sainte image de David va se fissurer, le côté sauvage de Tris va revenir, et Chicago va se calmer.


Qu'est ce qui cloche? Les Fraternels prennent les armes? Oui, ça ne colle pas du tout avec la base de leur mode de vie. Comme quoi, les factions peuvent s'effacer face à la volonté de légitimité d'existence. Tris, Quatre et la clique sont toujours en phase de rébellion, débattent sur l'intérêt d'aller au-delà du mur, se rebellent contre Evelyn et contre le Centre? Oui, bon, ça ne change pas: premier opus tenir dans la faction, second opus contre Chicago, maintenant il faut voir grand : le monde ! Mais on a toujours les mêmes approches entre Tris et Quatre: il n'y a pas vraiment d'avancée, malgré les épreuves.

 
Ma note: 4/5 la menace vient d'une structure extérieure qui a tout organisé et tout surveillé depuis plus de deux cents ans environ. Une main-mise du PDG qui est prêt à tout pour avoir sa créature (Tris qui est pure génétiquement), pendant qu'Evelyn va tenter le tout pour le tout avec un sérum qui efface la mémoire. De très bonnes trames de pouvoir, de maîtrise, d'assoir sa légitimité. Les paysages sont apocalyptiques, dignes de décors de Mars et de villes sorties de nul part.


A voir: par les inconditionnels de la saga, pour voir un jeu de pouvoir entre une ville et la structure qui a lancé le programme, pour voir la nouvelle coupe de cheveux de Tris

A zapper: si vous sentez que ça commence déjà à tirer, si vous n'avez pas suivi le reste de la franchise


vendredi 18 mars 2016

"Men in Black" de Barry Sonnenfeld

Casting: Tommy Lee Jones, Will Smith, Linda Fiorentino, Vincent D'Onofrio, Rip Torn, Tony Shalhoub, Siobhan Fallon

Chargés de protéger la Terre de toute infraction extraterrestre et de réguler l'immigration intergalactique sur notre planète, les Men in black ou MIB opèrent dans le plus grand secret. Vêtus de costumes sombres et équipés des toutes dernières technologies, ils passent inaperçus aux yeux des humains dont ils effacent régulièrement la mémoire récente : la présence d'aliens sur notre sol doit rester secrète. Récemment séparé de son vieux partenaire, retourné à la vie civile sans aucun souvenir de sa vie d'homme en noir, K, le plus expérimenté des agents du MIB décide de former J, un jeune policier. Ensemble, ils vont affronter une nouvelle menace : Edgar le cafard... 


L'agence des MIB emploient directement des individus extraterrestres, font affaire avec des personnalités extraterrestres, tentent d'arrêter des extraterrestres en situation d’irrégularité sur la terre... Sauf que voilà, ça va se corser à l'occasion d'une arrivée inattendue et plutôt inquiétante d'une entité extraterrestre, qui de surcroît a volé le corps d'un fermier.


Recrutement, formation et création de costard pour J. Manipulation d'armes, mais adaptées aux individus extraterrestres: annuler la mémoire des gens qui auraient vu par inadvertance ce qu'ils n'auraient pas dû voir, laser... C'est aussi assister à un accouchement alien sur le bord de la route, aller à une morgue... Un job assez à part, hors normes.


Ma note: 4.75/5 des répliques cinglantes mémorables, des situations improbables: la mayonnaise prend ! La musique donne la signature MIB. La mission donne de nouvelles perspectives quant à la découverte d'indices. Un autre souffle dans l'approche des extraterrestres, qui tient plutôt bien la route.


A voir: pour tâter la concurrence de X-Files, si vous appréciez Will Smith

A zappez: si vous ne voulez pas voir autre chose que de l'extraterrestre version X-Files


"Retour vers le futur III" de Robert Zemeckis

Casting: Michael J Fox, Christopher Lloyd, Thomas F Wilson, Mary Steenburgen, Lea Thompson, Elisabeth Shue, James Tolkan

Après son voyage mouvementé entre passé, présent et futur, Marty McFly apprend par une lettre vieille de cent ans que son vieil ami Emmett "Doc" Brown se serait crashé en 1880 au volant de sa DeLorean, restant ainsi prisonnier du far-west, sous la menace de Buford "Molosse" Tannen qui s'est juré de le tuer. Il n'a que cinq jours pour retrouver Doc et le ramener vivant vers le présent... 


 Nous voilà plongé dans les Etats-Unis version western avec les indiens à cheval, les locomotives à vapeur, le sheriff, le saloon... Après avoir été projeté en DeLorean dans un tableau de western, voiture programmée pour aller en 1880. Bien sûr l'arrivée dans l'autre époque va être épique: voiture en rade, et retrouver la bonne personne pour lui faire entendre raison pour arrêter de trafiquer le temps. Tout en essayant d'arranger le futur (une pierre tombale annonce la mort de l'un des protagonistes...).


Faire redémarrer une DeLorean en 1880 nécessite les moyens du bord: une locomotive et un pont désaffecté, pour avoir la vitesse de 88m/h (miles per hour ndlr). C'est aussi une nana qui rapplique dans le jeu: Doc va en tomber amoureux, mais il y a là une question d'éthique.


Ce troisième opus est clairement le plus aboutis question clareté des trames (le second opus nous plongeait dans des méandres sociétales assez sales), au niveau effets spéciaux également (et surtout). Les décors sont très réalistes, ainsi que l'ambiance far west.


Ma note: 4/5 on ne change pas une histoire qui dure: retourner dans une autre ambiance temporelle, avec une écatombe en cours de route, et que ça se termine bien finalement. Avec en fait un changement: Doc semble se résigner et a trouvé l'amour (et même fondé une famille).


A voir: pour boucler la boucle de la franchise Retour Vers Le Futur, pour une ambiance vraiment démente

A zapper: si vous avez déjà décroché dès le premier volet