Sorties

Edito Novembre 2017

Que dire: l'actualité cinématographique est criblée d'accusations d'abus... Mais des films cartonnent dans les salles: Thor Ragnarok, Kingsman 2 le cercle d'or entres autres. Est-ce que le programme télé sera exceptionnel? Toujours est-il que les prix littéraires sont sortis: à voir si le succès est au rendez-vous.

jeudi 29 juin 2017

"Nuit" de Bernard Minier

Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kristen Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base off-shore. Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kristen découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz. L'absent s'appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Etrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié. Kristen lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom: Gustav. Pour Kristen et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.


Bernard Minier reprend les personnages de Martin et Hirtmann pour ce nouveau roman. Ce qui laisse présager un certain dénouement: soit Martin se retrouve encore balloté dans tous les sens soit il arrivera à mettre la main sur cet individu et mettre un terme aux agissements. Mais c'est sans compter sur l'imagination de l'auteur, qui va mettre un nouvel élément: Gustav est-il le fils biologique de Martin, et si oui, qui est la mère? Les éléments laissés derrière Hirtmann semblent trop évident, vu le mode opératoire habituel du meurtrier: faut-il aller dans cette brèche?

La menace est constante, des premières pages aux dernières. Car il ne s'agit pas simplement d'un règlement de compte entre le policier et le meurtrier. D'autres personnes veulent mettre "des points sur les i" vis-à-vis du meurtrier, en minimisant les dommages collatéraux comme par exemple Gustav.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire